croix brisée

Croix hors-la-loi !

« Aucun signe religieux sur un lieu public » (loi 9 déc. 1905). ¨Des implantations de croix religieuses enfreignent la loi et la Laïcité, et, privatisent l’espace public). Par ailleurs,  chaque citoyen.ne étant libre d’implanter dans sa propriété un monument religieux ou politique, en respectant les lois et règlements de l’urbanisme et de l’environnement.


Croix Hors-La-Loi

Appel lancé par LAÏQUES UFAL –  Laicité & LP, 8.06. « Lettre ouverte à Mesdames & Messieurs les Elu-e-s, fonctionnaires et Préfets de la République« . »La Croix du Pic de Charance (Gap, Hautes-Alpes) vient d’être abattue par la foudre, après 15 années d’existence (comme la croix du pic de Bure). Dans les Alpes-de-Haute-Provence, le maire de St-Paul-sur-Ubaye a permis récemment, à l’armée, d’installer une croix sur le plus haut sommet du département. Et dans les Bouches-du-Rhône, le maire de St-Victoret a fait construire une croix (en 1999), puis un chemin d’oratoires toujours sur le domaine public, et instauré une procession municipale ! (…) ». 23.8.06,  Respublica. Texte entier : « Croix Hors-La-Loi  : Aucun Signe Religieux sur un Lieu Public ! »


Croix des Pyrénées-Orientales


Quelle tradition ? Sabre & Goupillon ? Pétain ? « Laïques contre identitaires : des croix catholiques sciées en Pays Catalan. Réactions du sénateur François Calvet et de l’évêque de Perpignan-Elne, Mgr Turini. la-clau.net, 30.7.18. Les croix implantées en haut du Pic Carlit et en haut du Cambre d’Aze ont été sciées et jetées dans le vide. Une bataille entre militants laïques et partisans d’une culture catholique partagée s’ouvre en Pays Catalan. Dernièrement, en Pays Catalan, les croix catholiques situées aux sommets du Pïc du Carlit, point culminant du territoire, et du Cambre d’Aze, ont été sciées et jetées. Mais la croix du pic du Canigó est intacte. Le ou les auteurs de ces actes de vandalisme restent inconnus, mais les réactions se multiplient. Le sénateur François Calvet, membre des Républicains, a condamné ces dégradations, par communiqué, le 27 juillet. Le parlementaire de droite, attaché à des éléments qui représentent « pour nous Catalans (…) une tradition, une culture », se déclare choqué « que l’on puisse remettre en cause, au nom de la laïcité et de la loi de 1905, l’installation de croix sur des lieux emblématiques de nos Pyrénées ». Le 26 juillet, l’évêque du diocèse de Perpignan-Elne, Monseigneur Turini, plaidait aussi la valeur culturelle et pas seulement pieuse :  « il y a des croyants mais aussi des incroyants qui s’associent à la pose de ces croix ». Il ajoutait : « Je connais de fervents défenseurs de la laïcité qui n’hésitent pas pour la saint Jean-Baptiste à apporter leurs fagots de bois à la Croix du Canigou plantée en 1943. Sont-ils en contradiction avec leurs principes ? Je pense qu’ils ne se posent même pas la question, parce que c’est une tradition qui fait partie de leur culture ». Des croix installées en 2015. Tandis que la croix du Canigó a été installée lors du régime de Vichy, lorsque le pic avait revêtu le nom officiel de « Pic Pétain », les nouvelles croix de nos sommets ont été financées et fixées en 2015 par les militaires du Centre national d’entraînement commando (CNEC), avec l’aval du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, du Parc naturel des Pyrénées Catalanes et des municipalités concernées, soit Angoustrine-Villeneuve-les-Escaldes pour la croix du Carlit, et Saint-Pierre-dels-Forcats pour celle du Cambre d’Aze. Il s’agissait d’une entorse aux valeurs de la laïcité […] » Voir aussi notre page… « Croix hors-la-loi » [2000-2018]…


Plantation de croix débutée sous Pétain. « Des randonneurs dénoncent la multiplication des croix religieuses sur les sommets catalans6.3.17, Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon et France Bleu. Depuis quelques années, les croix catholiques ont tendance à fleurir sur les sommets des montagnes dans les Pyrénées-Orientales. Certains randonneurs dénoncent ce phénomène et demandent aux autorités de faire respecter le principe de laïcité, notamment au Carlit, point culminant du département. Est-il normal d’ériger des croix religieuses sur les sommets des montagnes dans les Pyrénées-Orientales? Il y a bien la croix du Canigou [« installée sous Vichy », « Pic Pétain », la-clau.net, 30.7.18]  qui fait partie de l’histoire et que personne ne conteste, mais depuis quelques années, les randonneurs constatent que de nouvelles croix apparaissent sur les sommets. Certaines sont discrètes, d’autres beaucoup moins. Ce phénomène est dénoncé, au nom de la laïcité, par certains randonneurs, comme le journaliste et photographe catalan Georges Bartoli. Ce dernier a adressé un courrier au préfet du département pour lui demander des explications. (…) »


bando Info Dernière 8.18

bando Info Dernière 8.18


Croix au sommet des Alpes-de-Haute-Provence (04)

« Une croix au sommet de l’aiguille de Chambeyron », St-Paul-sur-Ubaye (04).  Le CIECM (Centre d’Instruction et d’Entrainement au Combat en Montagne), « a fêté St-Bernard de Menthon, patron des troupes de montagnes », 63 personnes, civils et militaires du Centre ont effectué divers exercices (escalades, descente en parapente du sommet), et « l’événement de ces deux jours a été l’installation d’une croix au sommet de l’aiguille de Chambeyron (3 412 m), point culminant des Alpes-de-Haute-Provence », jusqu’à ce jour vierge de tout symbole. Avec l’autorisation du maire de St-Paul-sur-Ubaye, Mme Marie-Danielle Allix, et après bénédiction, la croix métallique de 10 kg a été montée à dos d’homme par onze personnes qui sont parvenues au sommet au bout de 3 h 30 de marche… (le Dauphiné libéré 05-04, 7.06)


Croix du pic de Bure (05)

Le 15 juin 2000, le 4e régiment de chasseurs [de Gap], aux ordres du colonel de Langlois, a érigé au sommet du pic de Bure (2700 m) une croix monumentale qui a été d’ailleurs fabriquée, selon un article du quotidien local le Dauphiné Libéré, par le personnel de l’Institut d’Astronomie du plateau d’Aurouze. Au cours de ce même rassemblement, les ecclésiastiques présents ont béni cette croix ainsi que les piolets du régiment. Cette croix a été érigée sur domaine public, à la jonction du territoire de trois communes, La Roche-des-Arnauds, Montmaur et Saint-Etienne-en-Dévoluy (…). Lire notre ‘article : « Cérémonie militaro-religieuse au pic de Bure« …


Dossier sur les Croix hors-la loi


croix brisée

croix brisée


En attente…

Croix dans les Alpes-Maritimes (groupe sectaire)…
Croix dans les Alpes-de-Haute-Provence (groupe sectaire ; affaire Ferrato)…

Croix de Sorgues (84)

Au tribunal administratif de Nîmes (30), en juillet 2007, la mairie (de cette commune à proximité d’Avignon) est assignée par un citoyen contestant une croix posée sur un rond-point (au nom de la tradition, comme celle de Vinon-sur-Verdon, Var). (A SUIVRE) Procès perdu par le citoyen de Sorgues…


Oratoire & Croix publics ? (04)

Un petit oratoire en pierre (avec une statuette de Vierge « ND du Laus ») et une croix en bois trône sur une hauteur du village de Valavoire, près de Sisteron (04). Terrain public ou privé ? Notre paysage public doit-il toujours accueillir des marques religieuses ?


création, 2000, puis 17.7.06