Taureau braconné en Camargue

Fait divers et d’hiver en Camargue, entre Arles et les Stes-Maries-de-la-mer, 1.08

 

photo (c) www.laicite.biz, 11 janvier 2008

photo (c) www.laicite.biz, 11 janvier 2008

 

photo (c) www.laicite.biz, 11 janvier 2008

photo (c) www.laicite.biz, 11 janvier 2008

Arles, 5.1.08. Jeudi 3 janvier 2008, vers 9 h, des promeneurs ont découvert les restes d’un taureau de Camargue (« raco di biou »), au bas de la digue du petit Rhône, au niveau du chemin du Paty (VC 123, Camargue, commune d’Arles). La tête du taureau (avec étiquette d’identification en métal) était reliée à sa peau, et on trouvait à proximité des sabots et les os des pattes enveloppés dans du papier marron. Cela semble être du braconnage.

« Le fait divers / La morbide découverte de deux joggeurs au Paty de la Trinité. Un taureau dépecé retrouvé en bordure du Rhône ». « Braconnage ? Une chose est sûre : le taureau a été entièrement vidée de sa chair avant d’être abandonné. / photo www.laicite.fr »

Et le 11 janvier 2008, nous avons pu constaté que le taureau dépecé était toujours présent (contrairement à ce que pensait la gendarmerie ; cf. la Provence du 8 janvier 2008). La Provence et la gendarmerie ont été de nouveau avertis.

.

  • Camargue, d’autres images plus gaies sur cette page

création, janvier 2008