Ex-Prof Anti-IVG de Manosque

Propagande d’un (ex-)prof à ses élèves dans un lycée public

Dossier sur cette affaire

Dernières Infos, 26.6.14

Collage régulier d’autocollants anti-IVG à Manosque (vu en août 2012) à proximité de : CCAS, Clinique Toutes Aures…

  • Reportage Déprogrammé. Nouveaux Croisés Anti-IVG télé FR2 Envoyé Spécial de TéléObs n°  2455, 24.11.11 ; « Anti-IVG le nouveau visage« , à Manosque (04) et ailleurs, jeudi 1er nov. 2011 (20 h 35 – 22 h 05). Envoyé spécial-Télé France 2 diffuse un reportage tourné en mi-2011 à Manosque, où parents d’élèves, profs et le Collectif 04 Laïcité dans l’Education Nationale ont filmés (nous découvrirons ce qu’il en reste après le montage). Un reportage qui inquiète la mouvance anti-IVG et l’ex-prof anti-IVG de Manosque (29.11.11 chretiente.info qui cite « Présent », quotidien d’extrême-droite) 30.11.11
  • La page Films du blog de Caroline Fourest, avec le film sur les anti-IVG « Les petits soldats contre l’avortement » avec l’affaire de Manosque (CanalPlus).

.

  • Nouvelles inscriptions anti-IVG en rouge « Avorter tue ; avorteur tueur » sur le bord de la route Corbières (04) – pont de Mirabeau, avant le pont SNCF. Une partie des inscriptions étaient recouvertes de peinture de même couleur (MM84, 14.12.11). Inscriptions noires « Avorter tue« , partiellement effacées, sur une des rues d’accès allant de la zone commerciale-artisanale au nouvel hôpital de Manosque (JS83, 3.12.11). Des mini-autocollants anti-IVG signés « ProVie » sur les feux tricolores du boulevard d’accès à Manosque (PA13, 26.11.12), repérés également sur des poteaux devant le lycée Escanglon et décollés par une citoyenne de passage (EA04, 4.3.12). Photos prises, mais non publiées pour l’instant. 14.12.11 / 14.3.12.

 

  • Autocollants de l’association anti-IVG de cet ex-prof collés sur des feux tricolores de Manosque, vu le 19.11.11
  • Bravo encore à Christian Charles-Fouilloux, président de la fédé dép. de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH 04) qui a animé le Collectif de Défense de la Laïcité dans l’Education Nationale, avec des parents d’élèves, des profs, des syndicats et associations, contre les agissements d’un (ex-)prof anti-IVG dans l’EN…
  • Sur le Journal Officiel, la déclaration de son association anti-IVG, anti-euthanasie… (20.10.11)
  • Anti-Liberté des Femmes, Veynes (05). L’ex-prof-anti-IVG « donnera deux conférences à Veynes dans les Hautes-Alpes : 28 juillet et 4 août 2011 à 20 h 30. Conférence du 28 juillet: “l’avortement » ; Conférence du 4 août:  La théorie du genre. Ces conférences seront données à la salle paroissiale de Veynes (à côté de l’église) sous le patronage de monsieur l’abbé Dubois » (billet du site du prof. anti-IVg daté du 25.9.11 ; merci à FBo4 pour l’info), 6.9.11

  • Slogans sur la route. Des inscriptions anti-IVG sont présentes depuis des années avant un pont SNCF situé après la commune de Corbières (04) en direction de Marseille, sur des murets de béton de chaque côté de la route. De nouvelles inscriptions sont apparues avec le nom du site de l’ex-prof. Ce lieu n’est pas très loin de la commune de résidence du militant anti-IVG, Pierrevert. Corbières est une commune limitrophe de Pierrevert. (7.11)

  • Une 20e d’affiches Anti-IVG collées sur un mur de béton parallèle à la route nationale avant le pont de Mirabeau (à un endroit quasi invisible !), commune de Jouques (13), en couleur, au nom du mouvement anti-liberté de ce prof habitant Pierrevert (vues le 20.5.11 & 13.6.11) : « L’avortement, un droit. Non, un meurtre ! »… Mais ces affichettes n’ont pas résisté au temps et à la « pression mécanique » de citoyenNEs pro-liberté des femmes.

  • Ces mêmes Affiches collées sur les panneaux à côté des lycées des Iscles et Escanglon (week-end 21-22 mai 2011) ont une durée de vie réduite… on pense à une forte pression mécanique qui les pousse vers une poubelle (écolo-propreté) !

.

  • Constat d’un étudiant du 04 (23.5.11) : « Aliénor d’Aquitaine » (un des pseudos du prof anti-IVG) est toujours présent sur la page Facebook « Lycée des iscles« . L’administration de l’EN a-t-elle vraiment révoqué ce prof, ou a-t-elle l’intention de le laisser sévir en milieu scolaire ?
  • Un ancien élève de ce lycée de Manosque nous écrit sur Facebook : « il faudrait surtout signaler que le proviseur était au courant depuis au moins deux ans et qu’il n’avait rien fait » B3, 15.4.11

.


Nouveaux Liens vers des Vidéos sur la Conférence de Caroline Fourest à Manosque, et cette affaire anti-IVG (merci à GS, BF)

.

Homonymie. « Il n’y a pas qu’un âne qui s’appelle Martin » ; nous avons recensé une 15e de « Philippe Isnard », outre notre ami laïque (page), le plus célèbre sans aucun doute est un éleveur de chiens du centre des Bouches-du-Rhône, à Lamanon près de de Salon-de-Provence.

.

  • Le Collectif de Défense de la Laïcité dans l’Education Nationale (04 – Manosque), lors de la conférence de presse du 4 mars 2011 à Manosque (photo laMarseillaise.fr 04 Manosque, NV) : CGT-Education, des Citoyen-ne-s,  FCPE 04, Femmes Solidaires, LAÏQUES & UFAL (Union des Familles Laïques), LDH 04, Sud Education…

  • Paroles & Actes. L’extrême-gauche qui colle des affiches devant les lycées manosquins pour les droits des femmes, et-ou qui prétend défendre la laïcité, dont le droit à l’IVG, était curieusement absente dans les réunions et actions de ce collectif Laïcité dans l’Education Nationale : aucune participation, ni soutien. Pis que cela, un militant sectaire d’un de ces partis a inondé de courriels plusieurs dizaines de correspondants pour démolir le travail de collectif et son désir d’inviter la féministe et laïque Caroline Fourest qui avait, avec son amie Fiammetta Venner, bossé considérablement sur ce sujet et contribué à un retentissement national avec une intervention du ministre (machisme ? Anti-féminisme ? Lesbophobie ?). De même, des antireligieux ont quitté le Collectif refusant la présence « trop visible » Caroline Fourest et la revue ProChoix (qui ont beaucoup bossé sur ce dossier). 2.5.12 & 3.3.13

Manosque : le prof d’un lycée public diffuse un film anti-IVG

ProChoix.org, 18.11.10. « Au mois d’octobre dernier des parents d’élèves du Lycée des Iscles [Manosque] ont eu la surprise d’apprendre que leurs enfants avaient été soumis à la diffusion d’un film anti-IVG. Beaucoup plus « gore » que « le Cri silencieux », le film a été diffusé pendant les heures de cours par un enseignant d’histoire [M. Philippe Isnard, 39 ans en 2011].

L’enseignant a notamment expliqué que la pilule ou le stérilet sont des moyens abortifs qu’il faut proscrire. Et que le préservatif, loin de protéger des maladies sexuellement transmissibles, encourage les comportements à risque et donc la transmission du SIDA.

Il n’a pas hésité à diffuser des tracts de « SOS Tout Petits ». Sur l’un d’eux on pouvait lire qu’on ne pouvait tomber enceinte suite à un viol.

Le lycée a du demander les renforts d’une cellule de soutien psychologique de l’inspection académique pour rassurer les élèves.

L’enseignant est toujours en poste aujourd’hui. »

.

  • Un colleur d’affiches pour le droit à l’IVG [du 04] considérait que cette affaire était locale et sans grande importance (contrairement à certains de ses camarades d’organisation). Par soucis « publiphobe », nous ne citerons ni le nom de ce valeureux « mâle occidental », ni celui de son groupement [aussi peu conséquent que lui]  !

Articles

 

Sites

 

Bibliographie Laïcité (pour la réunion de Caroline Fourest)

(…)