Pour une laicité pleine & entière

En lançant leur pétition « Pour une Laïcité Pleine et Entière », les initiateurs du texte avaient pour objectif de s’adresser aux hommes et aux femmes politiques de ce pays – et, en particulier, au premier d’entre eux – pour les amener à se déterminer fermement et clairement en faveur du socle laïque de notre République et de la loi qui l’institutionnalise…


Mais ils avaient aussi la volonté d’œuvrer pour le rassemblement de toutes les structures qui placent la laïcité et la loi de 1905 au centre de leur réflexion et de leur action, par-delà les querelles, les clivages, les tensions traditionnelles, afin que tous ceux qui ont la laïcité « au cœur et à l’esprit » parlent d’une seule voix, agissent en un seul mouvement en faveur de ce principe fondateur et essentiel.

Sur ce dernier point, le moment vécu aujourd’hui semble devoir leur donner raison et justifier leur initiative.
En effet, ce 28 avril, vient d’être mis en ligne un texte-pétition, signé de personnalités connues pour leur engagement contre tous les racismes, tous les intégrismes, et pour leur attachement au fondement laïque de notre société, et destiné à marquer une étape forte dans le combat « pour l’égalité, les libertés et la laïcité »… Pour aborder la question sous un angle différent, l’initiative ainsi popularisée recoupe cependant les préoccupations et les buts des pétitionnaires « Pour une Laïcité Pleine et Entière » suppose la même mobilisation et suggère un rapprochement d’où pourraient naître une réflexion et une action coordonnées.
Mais surtout, cette démarche conforte la décision – prise conjointement par l’UFAL et le « Comité Pour la LAIcité et la Démocratie » – de réunir à Paris, les 24 et 25 juin prochains, toutes les organisations participant de la mouvance « laïque », sans exclusive, pour, ensemble, élaborer une plate-forme d’action, mettre sur pied une stratégie précise, préparer une action d’ampleur nationale, afin de faire de la « question laïque » une question essentielle du débat électoral qui s’ouvre, et demander aux futurs candidats (des présidentielles comme des législatives qui suivront) de s’engager clairement en faveur de la nature indivisible et laïque de notre socle républicain.
Et pas au travers de discours fumeux ou de déclarations d’intention vaseuses… Non, par des réponses précises à des questions précises : les principes énoncés aux articles 1 et 2 de la loi de 1905 sont-ils intangibles ? La liberté de conscience peut-elle être aliénée d’une quelconque façon ? La liberté d’expression doit-elle être limitée ou rabotée au nom d’une quelconque référence religieuse ? La liberté d’analyse, de critique, de dérision souffre-t-elle une quelconque limite ? La loi d’une quelconque tradition, d’une quelconque culture, d’une quelconque religion, peut-elle s’imposer à la loi du Tout, décidée par la voie démocratique ? L’argent public peut-il servir, de manière directe ou détournée, à subventionner la construction de lieux de culte, de structures d’enseignement privé, d’ensembles culturels réservés ? Peut-il être utilisé pour aider au fonctionnement d’établissements scolaires privés ?
Toute une batterie de questions simples et précises pour susciter des réponses nettes et sans ambiguïtés, pour obliger les politiques de ce pays à se déterminer publiquement. Au peuple, ensuite, de se faire une opinion.
Il peut y avoir là un premier outil à mettre en œuvre en commun pour infléchir une tendance manifeste à faire fi de l’unité laïque de notre République démocratique.
Quand on voit des élus ouvrir la voie aux actes et aux discours communautaristes, quand on perçoit les démarches entreprises de « détricotage » de la loi de 1905 ou de mise en cause de la liberté d’expression, quand on lit l’appel à la « régionalisation » sous la plume d’une égérie « de la gauche », on ne peut que s’inquiéter… Mais quand on connaît les attitudes sclérosées, les dissensions permanentes, les conflits larvés qui organisent le « mouvement laïque » de ce pays, on se dit que nos « adversaires » ne sont forts que de nos faiblesses. Le moment est venu de dépasser tout cela…
« Quand les blés sont sous la grêle, fou qui fait le délicat… »

Lien pdf : petition_laicite_pleine

Lien pétition : http://www.petitiononline.com/ybszo/petition.html