bando Marseille Optimiste (c) PhI

Marseille Optimiste

« Marseille en Vedette », sur la vision optimiste de Marseille développée dans le magazine Géo de l’automne 1992. PhI in Semaine-Provence (1)

 

.

Marseille en vedette

Le magazine Géo ravive les couleurs de Marseille avec un dossier de 50 pages, « Nous avons voulu montrer aux Marseillais qu’ils ont une très belle ville, ce qu’ils semblent ignorer ». Une tentative de regard optimiste face au folklore négatif de l’extérieur et… de l’intérieur.

Depuis le 2 octobre [1992], sortie du numéro spécial, 600 bus de la RTM ventent ce produit touristique, culturel et économique, mais aussi local, national et international. Une bonne promotion touristique. Pour préparer ces pages « en dehors des images traditionnelles mais avec quelques classiques », Géo a « campé » une équipe rédactionnelle de dix personnes – dont deux photographes de l’agence marseillaise SudReporters – pendant six mois pour redécouvrir les 23 000 hectares de la cité. Une primauté sur Paris qui n’en compte que 10 500. Quand au nombre d’habitants, elle tient le deuxième rang français.

Monsieur « Géo-numéros spéciaux », annonce qu’il a voulu montre le plus beau de cette ville qu’il juge « avec Paris, la seule grande ville de France. On ne retombe pas toujours dans le même quartier. Lyon n’a pas cette diversité, il lui manque l’énergie… » du sud.

Ce reportage présente d’abord des images d’une citadine « belle même si elle n’a pas de grands monuments » et qui possède une « lumière blanche à crever les yeux ». Beaucoup de photos, qui enrichissent d’un texte fouillé et attractif et riche de renseignements. L’écrivain Partrick Cauvin, marseillais d’origine, nous pilote en détruisant quelques mythes médiatiques hexagonaux dont le « voleur marseillais » (parle-t-on de voleur dunkerquois ?). Avec notre confrère Jean Kehayan, Arménien nostalgique, nous entrons dans le patchwork des communautés. Quant à Jeanne Laffite, libraire-éditeur, elle symbolise la part culturelle de Massilia. Tous les domaines (économique, culturel, sportif, nature…) sont visités tant dans le passé, le présent et l’avenir, l’inimitable style Géo.*

Et, dans ce voyage en images l’aspect économico-touristique n’a pas échappé à l’office du tourisme qui a envisagé la diffusion de cette excellente plaquette publicitaire de Marseille où pas grand chose ne manque (guide de 16 pages, panorama géant du centre, rue par rue, maison par maison…). Un savon de Marseille pour décrasser les images « Ockrent »(2).

Et prévenons une critique par une remarque du directeur du numéro, « ce n’est par hasard si les clichés. Ils sont tellement forts et vrais que tout le monde en parle ».

.

(PhI avec PT) 4e trim. 1992, parution dans Semaine Provence(1)

  • Géo n° 164, oct. 1992 « Panorama exceptionnel : le coeur de Marseille. Marseille avec guide de 16 pages »

(1) Semaine Provence, ancien hebdo catholique d’info et d’annonce légales de PACA, a fusionné depuis très longtemps avec TPBM

(2) Allusion à l’émission « Carnet de route » de Christine Ockren sur la télé Antenne 2, qui, par ses clichés misérabilistes – et « parisiens » -, a fait hurler tous les Marseillais les journalistes locaux connaissant la réalité locale

  • création, 2.5.13 et oct. 1992