bandeau Loups sauvages (c) J.-Michel Bertrand 26.6.14

Les Hautes-Alpes, « Un Truc à Vivre »

Présentation d’un cinéaste et photographe des Hautes-Alpes

Jean-Michel Bertrand, né en 1959, Champsaurin, est un photographe et cinéaste plus connu dans le reste de l’hexagone que dans son département. Pendant quelques jours, il est à l’affiche dans notre cité [Gap] : une expo-photo, un film-conférence et un livre sur l’Islande.

Fidèle à sa vallée où il réside quand il ne voyage pas, le Champsaur, où nous avions découvert en 1985 « l’Islande terre de feu et de glace » avant sa sortie dans le circuit « Connaissance du Monde ». Depuis deux ans et pour trois années encore, il commente en direct dans l’Europe et des pays francophones (Afrique, Amérique…), trois mois par an, ce film qui lui valut le grand prix du 1er Festival de films de grands voyageurs de Superdévoluy en 1985. Cette année, il y exposait une série de photos sur l’Islande bien sûr.

Passionné de photographie et plus particulièrement animalière, il quitte rapidement le lycée pour apprendre sur le terrain l’image fixe et la caméra.

Sa première production a pour cadre le Champsaur, une série de cartes postales « de prestige » des éditions Cap-Théojac, hélas aujourd’hui indisponible. Cet amateur d’images a « barulé » [bourlingué] dans de nombreux pays (Europe de l’Est, Afrique du Nord, Québec…). Tout en collaborant avec des cinéastes en tant qu’assistant (Chine, Haïti), il prépare dès 1980 son long métrage sur l’Islande. Influencé par l’approche poétique et émotionnelle de Samivel « l’amateur d’abimes », Jean-Michel réalise, avec ses sentiments et ses refus de concessions aux clichés, ce film-conférence sur la terre de glace (Iceland). La première partie de celui-ci aborde l’environnement jugé primordial par le Champsaurin, dans la deuxième partie les hommes se placent d’autant plus facilement dans l’espace présenté. Une caméra subjective approche l’Islande. Un coup de cœur et de tripes qui séduit massivement le public.

« Milou », de son surnom, espère par ce biais renouveler le documentaire film-conférence ou télévisuel. Avec Maximilien Daubert, il compte devenir coproducteur de télé-documentaires. Parmi ses autres projets, un long métrage sur la Mongolie, un documentaire sur la panthère des neiges (retour à sa passion de départ), un livre de photos sur l’Islande, un film de fiction avec Galabru tiré du « Pape des Escargots », d’Henri Vincenot…

Et les Hautes-Alpes ? « je le sens comme un truc à vivre, je n’ai pas envie de  l’exploiter et puis les pays les plus proches sont les plus difficiles à traiter. Jean-Michel Bertrand ne veut pas tomber dans les clichés réducteurs de pays. En attendant, il voyage et nous fait profiter de ses émotions.

Première version parue à la fin des années 1980 dans un petit journal de Gap (Gapouik?)

Loups sauvages (05 J.-Michel Bertrand (c)leloup-lefilm.com

Loups sauvages (05 J.-Michel Bertrand (c) leloup-lefilm.com

Bibliographie (révisée en 2015)

  • « l’Islande », en collaboration avec Sylvie Noble, éd. Solar 8.86, 63 pp. ISBN 2-263-01121-8
  • « l’Islande », éd. A. Bathélemy
  • « la Mongolie », éd. A. Bathélemy 11.92, 135 pp. ISBN 2-87923-020-9
  • Cinéaste-Conférencier à Connaissance du Monde, avec en particulier « l’Islande terre de feu et de glace » 1984-85
  • Série de Cartes Postales sur les brumes des montagnes du Champsaur, éd. Cap Théojac
  • « Vertige d’une rencontre« ,  Film-documentaire site.
  • « La Quête du Loup Sauvage« , film-documentaire site – page publique Facebook [« Miloup »]
  • Voir également notre page-dossier « Le Loup«