Marseille Vieux-Port bando © PhI

Info Dernière, septembre 2017

infos brèves rassemblées par nos correspondant.e.s…

UE lettres sur herbes 26.12.14 © PhI

UE, lettres sur herbes 26.12.14 © PhI

Plus de la moitié des Britanniques « sans religion »AFP-Orange.fr, 5.9.17. Plus de la moitié (53%) des Britanniques ne se réclament d’aucune religion, un record, affirme une enquête réalisée en 2016 par l’institut de recherche indépendant NatCen.  En 2015, 48% des Britanniques disaient ne croire à aucune religion, précise cet institut en notant que le nombre de personnes sans religion n’a cessé d’augmenter depuis qu’il a commencé à être recensé, en 1983. Les « sans religion » constituaient alors 31% de la population britannique. (…) »

SeptembreEnMer.com affiche

« Quand je vois le maire [LR] de #Marseille participer à l’inauguration d’une mosquée appartenant au mouvement Tabligh [d’autres élus, de tendance différence, étaient aussi présents, dans ce lieu de culte, de la rue Malaval, entre Joliette et Gare SNCF], dont la finalité est la réislamisation des populations, je m’interroge. Quand la sénatrice [PS] Samia_Ghali inaugure le collège privé musulman Ibn Khaldoun, je me dis que, ou alors, on est dans le clientélisme ou alors dans une inconscience totale. Il faut donc que les politiques prennent leurs responsabilités. » … info Laicite.fr Midi, #école et intrusion religieuse, #islamisme dans l’hyper-centre de Marseille, à Arenc, collège Izzo (…) » – Extrait [Laicite.fr Midi]

Bourdieu Voile Laïcité, bando 8.16 (c) PhI

Bourdieu Voile Laïcité, bando 8.16 (c) PhI


Fanatisme religieux, le coup de gueule d’un principal de collège, 27.8.17, Le Figaro…

Trio Jazz Vieux-Port Marseille 6.6.13 © PhI

Trio Jazz Vieux-Port Marseille 6.6.13 © PhI


« Islamisme à l’école: le « J’accuse » d’un principal de collège, Anne Rosencher, lExpress.fr 25.8.17.  Bernard Ravet a été principal dans trois des collèges les plus difficiles de Marseille. Il raconte la guerre de positions que mène l’islamisme au sein de ces établissements publics. Voici le « J’accuse » d’un hussard. Il y a urgence. C’est pourquoi j’écris ce livre. Pour dire un fragile espoir. Pour ne pas laisser les prophètes de l’Apocalypse nous convaincre, collectivement, que tout est fichu, que l’obscurantisme l’a emporté. » Il arrive que les premières lignes d’un livre sonnent comme une conjuration des 300 pages qui suivent… (…) »


Marseille vieux-port R. Ferrara 2.5.11 © PhI

Marseille vieux-port R. Ferrara 2.5.11 © PhI

création, 1.1.17