glaïeul jaune, bando (c) PhI

Info Dernière, octobre 2016

Infos glanées par nos correspondant.e.s et-ou dans les media.

« Les agents de la fonction publique priés d’employer le français dans le cadre de leur travail. 19.10.16, quot. 20 mn. Exclusif. Le ministère de la fonction publique a envoyé une circulaire pour rappeler aux fonctionnaires qu’ils doivent employer le français, et non une autre langue, dans le cadre de leur travail. La langue française est-elle malmenée au sein de l’Etat ? Il semble que cette crainte a motivé l’envoi début octobre d’une circulaire sur « l’emploi de la langue française dans la fonction publique » que « 20 mn » a pu se procurer (au bas de l’article). Le texte, adressé par le ministère de la fonction publique aux ministres, aux préfets de région et de département et aux directeurs généraux des agences régionales de santé, rappelle que les agents de la fonction publique ont l’obligation de privilégier le français dans leur travail. Le combat, qui peut prêter à sourire, est pris très au sérieux par les défenseurs de la francophonie. (…) ».  La Circulaire du 1er oct. 2016.

« Caroline Fourest contre tous les intégrismes, Laurent Joffrin [Libération 18.10.16]. Présentée par ses ennemis comme une «laïcarde» de gauche rigide et enflammée, la journaliste et essayiste montre, avec son dernier essai, qu’il n’en est rien. Son plaidoyer pour la laïcité, précis et nuancé, suscitera l’hostilité des extrémistes de tous bords. En septembre 1900, Eugène Thomas, maire très républicain du Kremlin-Bicêtre, édicte un arrêté qui interdit le port de la soutane sur le territoire de sa commune. Plusieurs édiles suivent son exemple qui paraît s’inspirer du combat en cours contre le cléricalisme. Ces arrêtés sont cassés en Conseil d’Etat et beaucoup de républicains, quoiqu’engagés dans un bras de fer violent avec l’Eglise catholique, les jugent sectaires et inopportuns. Cinq ans plus tard, discutant la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, révolution politique et juridique qui fonde la laïcité à la française, les députés écartent du texte cette disposition répressive. Elle va trop loin, jugent-ils, et obligera la police à se placer dans une situation ridicule ou choquante en verbalisant des prêtres qui recevront en retour le soutien de la masse des catholiques et de la majorité de la population. L’anecdote, qui annonce à un siècle de distance les palinodies de certains politiques sur le port du «burkini», montre ce qu’est la laïcité à la française : un équilibre savant mais ferme, qui proclame la neutralité de l’Etat mais garantit aussi la liberté des cultes. Cet équilibre fondé sur des principes solides et toujours actuels, c’est celui que défend Caroline Fourest dans un livre qui deviendra vite indispensable à tous ceux qui veulent s’y reconnaître dans les débats confus et souvent furieux qui entourent les rapports de la République et des religions, à commencer par l’islam, obsession de la société française depuis bientôt deux décennies. (..) »

Chartes « Laïcité » et « Républicaine » pour les associations (ville d’Aix-en-Provence et Conseil Régional PACA)

« Aix-en-Provence: La justice suspend «la charte pour la laïcité» imposée par la mairie. 20 mn, 18.10.16. Justice. La maire souhaite imposer ce texte à toutes les associations subventionnées. Saisi en référé par la Ligue des droits de l’homme [LDH], le tribunal administratif de Marseille a suspendu l’application de cette charte jusqu’à l’examen au fond, estimant qu’il existait « un doute sérieux quant à la légalité de la décision » (…) ».

Marianne (26) Consommation Droits, bando (c) PhI

Marianne (26) Consommation Droits, bando (c) PhI

« Défense de la laïcité: Les Allocations familiales réaffirment leur engagement. [20 mn, 20.12.15] « Défense de la laïcité: Les Allocations familiales réaffirment leur engagement. Société. La caisse nationale a notamment lancé un plan d’action pour la prévention de la radicalisation  »  Les Caisses d’Allocations familiales (CAF) ont réaffirmé le 9 décembre dernier leur mobilisation pour la défense de la laïcité et la lutte contre la radicalisation religieuse, à l’occasion de la journée marquant les 110 ans de la loi de 1905 séparant les Églises et l’État. « Par leur présence auprès de publics fragiles, par l’animation des outils de soutien à la parentalité et à la vie associative, les CAF se mobilisent plus que jamais pour transmettre les valeurs de la République », a ainsi déclaré Jean-Louis Deroussen, président du conseil d’administration de la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf), qui a adopté en septembre une « Charte de la laïcité », qui s’adresse aux salariés, partenaires et usagers des CAF. (…) »

.

« Charte de la laïcité: la faire signer par les parents, une bonne idée ? 3.9.15, 20 mn. Faut-il faire signer aux parents la charte de la laïcité à l’école? « Autoritarisme » contraire au but recherché, disent les détracteurs de cette initiative, quand l’Éducation nationale met en avant sa volonté de « dialogue ». (…) »

.

Osons l'Action Citoyenne (13) Tarascon

Osons l’Action Citoyenne (13) Tarascon

« Marseille : le projet de grande mosquée abandonné. La ville de Marseille a mis un terme hier au projet de grande mosquée dans la ville, en résiliant le bail du terrain où elle devait être érigée. L’initiative avait été lancée voici plus de dix ans, dans le nord de Marseille, dans le 15e arrondissement, et le chantier avait démarré en 2010. Mais celui-ci n’a depuis pas avancé, faute de financements » 28.9.16 Direct Matin Provence / LaProvence – « Religion. Il n’y aura pas de grande mosquée. Le projet de grande mosquée à Marseille devrait être abandonné. La ville a décidé de résilier le bail du terrain où l’édifice aurait dû être construit, sur le site des anciens abattoirs au nord de Marseille, dans le 15e arrondissement, mettant fin à neuf ans de transactions. La mairie avance plusieurs raisons à cette décision notamment celle des loyers impayés. Les dettes cumulées s’élèvent aujourd’hui à 62 000 € soit trois ans de loyer. Le permis de construire délivré en 2009 prévoyait au moins sept ans de travaux. Or, après la pose d’une première pierre symbolique, plus rien. la mosquée devait être livrée en septembre 2016 mais l’association en charge du projet a dû faire face à des problèmes de financement. La ville doit mettre au vote cette décision au prochain conseil municipal, le 3 octobre. » 28.9.16, quot. 20 mn.

« Un temple franc-maçon oublié redécouvert sous l’ancienne bibliothèque » Limoges (87), 12.10.16, le Populaire du Centre « [légende photo : C’est là que s’est développée la loge des « Amis réunis », qui fut, en 1806 la première loge maçonnique] Une véritable cathédrale souterraine a été découverte sous l’ancienne bibliothèque, rue Haute-de-la-Comédie. C’est dans ce lieu oublié que la franc-maçonnerie limougeaude a vu le jour. « Le Sixt Temple » qui ouvrira ses portes prochainement, et dont l’entrée se situera rue Turgot, témoigne de la richesse du Limoges souterrain…[…] » (Merci à Eve, lectrice de « Aujourd’hui en France / LeParisien.fr », 16.10.16, qui a publié également cette info, reprenant imparfaitement l’article du Populaire /// Attention : LeLibrePenseur_org (qui a publié l’article du Populaire, est un site marseillais complotiste, proche de l’extrême-droite et anti-maçon)

Livres & Débats Communistes sur la Laïcité

Positions laïques différentes chez les communistes : l’historien Jean-Paul Scot défend une laïcité (sans adjectif) avec le philosophe marxiste Henri Pena-Ruiz, tandis que le secrétaire départemental du PCF 13 prône une laïcité « ouverte » (aux religions) avec l’universitaire Jean Baubérot…

glaïeul jaune, bando (c) PhI

glaïeul jaune, bando (c) PhI

création, 1.10.16