bando Info Dernière 8.18

Info Dernière août 2018

Infos brèves glanées, « moissonnées », par des laïques, des féministes…

Nouvelles et images, d’ici et d’ailleurs…

« L’Eglise catholique s’inspire de #MeToo pour lever le voile sur les violences subies par les religieuses. FranceCulture.fr,10.08.18, Ezequiel Fernandez. Aux Etats-Unis, la Conférence des mères supérieures vient de lancer une campagne pour briser la loi du silence sur les violences sexuelles subies par les nonnes dans leurs congrégations. La Conférence des Religieux et Religieuses de France soutient cet appel.[…] »  (merci à Ida Vidal)


« La vague de #MeeToo s’empare du Vatican : des sœurs accusent des prêtres d’abus sexuels. La parole se libère au sein du clergé catholique romain. L’agence de presse américaine Associated Press a révélé une vague d’abus sexuels qu’auraient subis des sœurs catholiques de la part de prêtres. Lundi, une association de nones américaines a appelé ses consœurs à dénoncer tout abus.[…] » 31.7.18,  fr.AfricaNews.com  –


4 août : quelle tradition ? C’est une fête pour la nuit du 4 août pour commémorer l’ abolition des privilèges, pour la communauté Longo Maï de Limans-Forcalquier (04) ; pour la commune de St-Pierre-Mézoargues (pays d’Arles), c’est, au nom « des traditions », une procession promue par la municipalité de St-Pierre… Révolution 1789 ou réaction de la Vendée Provençale, chacun peut choisir sa tradition !


bando, photographe italienne (04) Valensole 18.7.18 © PhI

bando, photographe italienne (04) Valensole 18.7.18 © PhI


Croix illégales. « Laïques contre identitaires : des croix catholiques sciées en Pays Catalan. Réactions du sénateur François Calvet et de l’évêque de Perpignan-Elne, Mgr Turini. la-clau.net, 30.7.18. Les croix implantées en haut du Pic Carlit et en haut du Cambre d’Aze ont été sciées et jetées dans le vide. Une bataille entre militants laïques et partisans d’une culture catholique partagée s’ouvre en Pays Catalan. Dernièrement, en Pays Catalan, les croix catholiques situées aux sommets du Pïc du Carlit, point culminant du territoire, et du Cambre d’Aze, ont été sciées et jetées. Mais la croix du pic du Canigó est intacte. Le ou les auteurs de ces actes de vandalisme restent inconnus, mais les réactions se multiplient. Le sénateur François Calvet, membre des Républicains, a condamné ces dégradations, par communiqué, le 27 juillet. Le parlementaire de droite, attaché à des éléments qui représentent « pour nous Catalans (…) une tradition, une culture », se déclare choqué « que l’on puisse remettre en cause, au nom de la laïcité et de la loi de 1905, l’installation de croix sur des lieux emblématiques de nos Pyrénées ». Le 26 juillet, l’évêque du diocèse de Perpignan-Elne, Monseigneur Turini, plaidait aussi la valeur culturelle et pas seulement pieuse :  « il y a des croyants mais aussi des incroyants qui s’associent à la pose de ces croix ». Il ajoutait : « Je connais de fervents défenseurs de la laïcité qui n’hésitent pas pour la saint Jean-Baptiste à apporter leurs fagots de bois à la Croix du Canigou plantée en 1943 [sous l’occupation !]. Sont-ils en contradiction avec leurs principes ? Je pense qu’ils ne se posent même pas la question, parce que c’est une tradition qui fait partie de leur culture ». Des croix installées en 2015[…] » Voir aussi notre page 2000-2018, Croix hors-la-loi


bando (83) Vinon 6.16 © PhI

bando (83) Vinon 6.16 © PhI


Avignon, messe radicalisée de l’évêque ultra-catho. « France Culture : quand le service public diffuse une messe catholique intégriste sur les LGBT et contre Simone Veil, Hadrien Mathoux, Marianne.net, 18.7.18. Ce dimanche 15 juillet, la radio de service public a livré son antenne pendant près d’une heure à Mgr Jean-Pierre Cattenoz, qui multiplie de longue date des positions réactionnaires sur les sujets de société. Pendant son homélie, l’archevêque d’Avignon s’en est pris au mariage pour tous mais également à l’avortement, de façon très violente. La tradition peut sembler incongrue dans une République laïque : tous les dimanches, de 10 h 05 à 11 h, la radio publique France Culture diffuse en direct une messe chrétienne. Interrogée sur le sujet en 2015, la directrice de la station Sandrine Treiner avait répondu que l’obligation était inscrite dans le cahier des charges de la radio, arguant que ces émissions étaient « conçues pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer ». Ajoutant néanmoins : « Le débat religieux fait partie de la culture et sur France Culture, il y a de la place pour tout ce qui fait la culture ». Difficile, à première vue, de déceler en quoi la messe retransmise ce dimanche 15 juillet « fait la culture » : pendant une heure, la station publique a laissé la parole à Mgr Jean-Pierre Cattenoz, l’archevêque d’Avignon. Depuis sa cathédrale Notre-Dame des Doms, celui-ci a développé un discours intégriste, hostile au mariage pour tous mais également à l’avortement et ce, de façon très virulente.[…] » via CL, 22.7.18



bando GénérationNonSexiste clip FemmesSolidaires 7.18

bando GénérationNonSexiste clip FemmesSolidaires 7.18

» « 87,5% de femmes disent avoir été victimes d’agression sexuelle dans l’espace public sur les 12 derniers mois » 19.7.18 RMC-BFM [avec la présidente de Femmes Solidaires], Des dizaines de témoignages de femmes ont afflué sur les réseaux sociaux au lendemain de la victoire des Bleus pour dénoncer des agressions sexuelles sur la voie publique le soir de la finale du mondial.[…] »


« GénérationNonSexiste » le clip de Femmes Solidaires sur YouTube, 7.18 (merci à Anne)


Notre collègue Alain Pagliano, est l’auteur de deux ouvrages « Mémoires Nouvelles » et le « Le Feutre Ghanéen« , éd. Edivre


L’Arlésienne n° 3, été 2018 (5 €), « un sacré canard arlésien », selon une correspondante, fait des études de fond avec de grands articles critiques sur Luma, sur Actes sud, etc. Que l’on soit en accord, ou non, avec ses propos, on constate un gros travail effectué. « Mâtin, quel journal ! » (Pilote) lArlesienne.info


bando Info Dernière 8.18

bando Info Dernière 8.18


Juillet 2018 « Oui au Pays d’Arles » 7.18 PETR   document publié (et mal )diffusé dans les boites aux lettres par le PETR et les Communautés de Communes et d’Agglomérations du Pays d’Arles qui se mobilisent pour ne pas être absorbées par la Métropole Aix-Marseille-Provence. 31.7.18 (info, UFAL LAÏQUES)


Avril 2017 « Métropole Aix Marseille Provence : Emmanuel Macron prône la fusion avec le Département. Go-Met.com, 18.4.17. Le candidat à l’élection présidentielle Emmanuel Macron veut réduire le millefeuille administratif et souhaite supprimer 25 conseils départementaux dont celui des Bouches-du-Rhône. Emmannuel Macron, le leader du mouvement En Marche !, candidat à la présidentielle et en tête dans les sondages, a confirmé, sur le plateau de TF1 lundi 17 avril, qu’il souhaitait supprimer 25 départements français dont celui des Bouches-du-Rhône, appelé à fusionner avec la Métropole Aix Marseille Provence.[…] » (info, AlainPy)


Oct. 2016 « La Métropole Aix-Marseille peut-elle avaler le pays d’Arles ? 18.10.16 laProvence.com, Christophe Vial. Des voix s’élèvent pour dénoncer cette hypothèse, battue en brèche par les principaux élus locaux. L’alerte est venue des réseaux sociaux. Sur sa page Facebook, David Grzyb, conseiller municipal (PS) arlésien, et 1er vice-président de la communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette, a affirmé que très bientôt, le pays d’Arles ferait partie de la Métropole Aix-Marseille. Pour l’élu, tout serait même déjà ficelé. « Tout le monde semble tenir pour acquis l’intégration d’Arles à la métropole de Marseille après 2020 et personne ne place cette question essentielle sur la place publique. État, Conseil départemental et maires du pays d’Arles, tous responsables ! Arlésiens et habitants du Pays d’Arles, attention, votre avenir, notre avenir se joue aujourd’hui sans que personne ne vous en parle et sollicite votre avis. Pourquoi ? », écrit l’élu arlésien.[…]. »


MM. Menucci et Ciot, alors députés PS de Marseille et d’Aix, voulaient depuis longtemps fusionner le département des BdR et la métropole Aix-Marseille, M. Vauzelle, alors député PS y était opposer (laProvence.com).


création, 1.8.18