Biblio Dernière janv. ’14

Cercles. BD. Exode Espagne Républicaine. Loup. Histoire. Congrégations. Antonelle. BabyLoup. Croyance. Photos. Citations. Giono.  Plasticiens…

illustration, Philippe Isnard (c) années ’90.

.

image : expo Marianne Morucci, Archives Départementales 04

.

janvier 2014

  • « Cadarache, un vieux domaine provençal« , Rampal Iva, éd. Le livre d’histoire, coll. Monographies des villes et villages de France, 174 pp. 22 € soldé 5 €, ISBN 2-84373-839-3. 12.1.13

  • « Le livre athée« , Salvatore Pertutti, auto-édition 4.10, 152 pp.10 €, ISBN 2-9522243-2-3. 12.1.14

.

décembre 2013

  • « La Condition de la Femme dans l’Islam » , Fahmy Mansour, [thèse soutenue à la Sorbonne en 1913] ré-éd. Allia 2.07, 143 pp. 6,10 €, ISBN 2-844-090-1. Voir la non-prescription religieuse du voile évoquée précisément page 51 (Histoire religieuse du voile). 6.12.13

.

octobre 2013

  • « Le Grimoire d’Arkandias » Boisset Eric, illustrations de Crespin Michel [pour cette édition ; aujourd’hui, l’illustration de couverture a été changée], coll. les Fantastiques (dirigée par Chabout Jack), éd. Magnard.fr Jeunesse 1996, réédition 6.03, 328 pp. « à partir de 10 ans », ISBN 978-2210977347 [premier tome d’une trilogie] – 21.10.13

  • 06 Cagnes. « Haut de Cagnes. Le Cercle des Amis dans un livre ». 10.1.13, Pays des Alpes-Maritimes n° 524. Merci à Eve B. (06). 22.10.13

  • « La Mémoire Vinonnaise, Promenades Historiques à travers Vinon de l’ancienne Provence », Ripa Yannick, 96 pp. 20 € (Office du Tourisme 83 Vinon). 22.10.13

  • « Révolution et Vie à Vinon de 1789 à 1800« , « nouvelle édition publiée par l’association Résonances, anciennement Histoire & Archéologie de Vinon-sur-Verdon [4, rue du Verdon 83560 Vinon] », 1.04, 141 pp., 10 €, ISBN 2-950-4487-5-5 (Office du Tourisme 83 Vinon). 22.10.13

  • « Sur les Chemins du Patrimoine« , Parc Naturel Régional du Verdon, 71 pp. 5 € largement illustré en couleur (Office du Tourisme 83 Vinon). 22.10.13

  • « Les Escartons du Briançonnais« , Boutaric jean-José, éd. Anfortas, 87 pp. 19 €, ISBN 979-10-91156-13-4 (Bibliothèque Vinon-sur-Verdon, 10.13). 21.10.13

.

août 2013

  • le CLIO à Nice et dans les Alpes-Maritimes, cercle de réflexion philosophique laïque. 27.8.13

  • Le Loup, Parutions. Sur ce thème : un dossier paru dans La Terre ( journal agricole du PCF) et un article attendu dans une prochaine parution (dossier spécial loup) de Le Courrier de la Nature. Merci à L. Garde pour ces infos. 30 & 31.8.13 – Un Arlésien nous signale : « Le loup en Camargue » étude historique de notre ami historien Philippe Rigaud d’Arles. 31.8.13

  • « Le Loup » dossier mis à jour, 31.8.13

  • Loup Noir, série BD parue dans feu Pif Gadget « Accompagné de Petit Nuage et To Pee et monté sur Shinook son fidèle coursier, Loup Noir, fils d’un Sioux et d’une Apache, galope d’aventure en aventure dans les grandes plaines de l’Ouest sauvage », Pif édtions 2005, et années 160-70 (in Bedetheque.com). Fiche Wikipédia. Bedetheque.com). Remarquons que « Petit Nuage » est également un nom repris dans Yakari (série BD plus récente) ! 1.10.12 & 27.8.13

  • Chèvre et Loup amis ! « La vallée d’émeraude » dessin animé de Gisaburo Sugh, 110 mn, Japon 2005, collection Les incontournables [tous publics], « 2007 prix de l’académie japonaise, meilleur film d’animation », « Kanouk et Jao, un loup et une chèvre se recontrent un jour par le plus grand des hasards et se lient d’amitié. Une amitié plus forte que l’inimitié naturelle qui oppose le prédateur et sa proie. Cependant Kanouk est tourmenté par son instinct de loup et la présence de Jao à ses côtés ne fait que compliquer son problème. S’ajoute à cela, la troupe de Jao et la meute de Kanouk qui agissent en secret afin de les séparer par tous les moyens. » – Film : 1e partie VF et 2nde partie – Article : une critique du film sur http://becvm.canalblog.com – « Emeraude« , minéral de couleur verte, sur Wikipédia. – « La table d’émeraude« , « texte de la littérature alchimique« , sur Wikipédia. 26.8.13

  • « Un dragon provençal, la légende de Saint-Hermentaire« , Gayrard Pierre-Jean, éd. Actes Sud 11.01, 224 pp. 24,24 €, ISBN 2-7427-3228-4. « Une légende, dont la première écriture remonte au Moyen Age raconte comment saint Honorat affronta le dragon qui aurait donné son nom à la ville de Draguignan (Var). Au XVIe siècle, Jean de Nostredame, frère cadet du célèbre Nostradamus, transforma le récit primitif dans un court texte, le Discours de la Vie de saint Hermentaire, et attribua l’exploit au saint patron dracénois. Pour expliquer cette substitution riche en significations historiques, Pierre Jean Gayrard met en scène Nostredame et le milieu érudit provençal dans l’époque agitée de la Renaissance. Il retrace la généalogie de la légende et s’interroge sur l’authenticité du personnage d’Hermentaire. – Fiche livre, octobre 2001″. 26.8.13

  • « Le Drac » de George Sand, suivi de « La Croyance au Drac en Provence et Languedoc » par Amann Dominique, éd. Gaussen 9.10, 160 pp. 16 €, ISBN 978-2-35698-015-1. « La vie d’une modeste famille de pêcheurs côtiers des environs de Toulon est soudain perturbée par le surgissement de l’irrationnel. Un jour, Nicolas, apprenti pêcheur d’André est emporté par les flots. Un drac (esprit venu de la mer et plutôt sympathique), recueille le corps de l’infortuné gamin et s’installe dans la petite famille, où il aura maille à partir avec un le glari (double maléfique) de Bernard, le marin fiancé de la fille d’André, Francine.
    Une plongée au cœur de l’imaginaire provençal, par une grande conteuse… George Sand, séjournant en Provence à l’occasion d’une convalescence, ne pouvait qu’être séduite par l’une des principales superstitions provençales, que représente le drac, elle qui avait décrit avec tant de finesse les mœurs et les croyances des paysans de son Berry d’adoption. Dominique Amann, membre de l’académie de Toulon, et chercheur en psychologie, retrace les circonstances du séjour de George Sand en Provence ainsi que ses sources d’inspiration. Il nous présente ensuite un dossier substantiel sur la présence du drac dans la littérature provençale, depuis le moyen âge jusqu’à Frédéric Mistral, Jean Aicard, Henri Pourrat, etc.
    « . 26.8.13

  • Thorenc, un millénaire de projets de l’an 1000 à l’an 2000, « Quel avenir pour Thorenc ? Banlieue résidentielle ? Espace de Loisir et de détente ? Production de « produits fermiers » – Des domaines de plusieurs centaines d’hectare se sont constitués en 300 ans au pied de la vieille forteresse, disparue à la fin du XVIe. Que reste-t-il de ces « rêves » aristocratiques qui ont, longtemps, concrétisé des ambitions sociales entrainant des bouleversements permanents ? Une de ses grandes propriétés a été transformée, en quelques années, en « station climatique », véritable phénomène de mode d’existence éphémère (1898-1914) », Gastaud Gisèle & Heyraud Edouard, « Andon-Thorenc-Canaux ; Thorenc peut-il faire encore « rêver » ? – De la création d’un « castellaras » vers l’An Mil à celle d’un « parc à bisons » en 2005 : un millénaire de projets, plus ou moins durables », publié à compte d’auteurs, imp. Horizon (13) Gemenos, juin 2013, 327 pp. 30 €, ISBN 978-2-9544182-0-9. 18.8.13

  • « Exode. De l’Espagne franquiste aux camps français (1939-1940)« , Oliva Remei/Renée, éd. de l’Harmattan 1.10, 160 pp. 15,50 €, ISBN 978-2-296-11157-8. L’auteur narre dans cet ouvrage son expérience parmi la centaine de milliers d’Espagnols qui passèrent la frontière dans les jours de « la Retirada » de l’hiver 1939, et qui furent condamnés à l’exode pour échapper à l’étau des troupes franquistes et à leur féroce répression, parqués dans des camps matérialisés par des barbelés jetés en travers des plages du Roussillon [texte de l’éditeur] » Rédigé à Gap (05), primé et édité en premier en Espagne. [image de la Une de couverture] – [image du dos de couverture]. 20.8.13

  • « L’Etat et les Congrégations françaises en Amérique latine après la Séparation« , Vié Le Sage Emmanuelle, Mémoire de Maîtrise d’Histoire dirigée par M. F.-X. Guerra, Université Paris I, année universitaire 1996-97. « Où l’on s’aperçoit que la République « composait » avec le principe de laïcité, et se servait des congrégations pour assurer son influence coloniale ». 21.8.13

  • « Bibliothèque centrale de la FNLP, Catalogue alphabétique des ouvrages » ? 1990-2000? (don du chercheur RV 13). 21.8.13

.

photo (c) PhI, Andon (06)

juin 2013

  • « Ô loup » ou « Au loup » ? « Protection des troupeaux contre la prédation« , Garde Laurent, éd. CERPAM & Cardère, 3.13 –  librairie Le Poivre d’Âne, 04 Manosque (photo : le libraire à gauche, l’auteur à droite, 25.6.13)

  • « Transparence » poèmes de Béatrice Delmont, éd. les Presses du Castellum 3e trim. 1981, 48 pp. 20.6.13

Place de la Laïcité à Carsac, Dordogne (photo (c) quotidien SudOuest.fr)

.

mai 2013

« Tu ne mourras pas » livre graphique de Bénédicte Heim & de Edmond Baudoin (dessins), éd. Contrebandier, [présentation filmée] pages non-numérotées, ISBN 978-291-543-84-68, mediathèque Manosque (04)

  • Etats Laïques d’Afrique  : Extraits des Constitution des Etats Laïques d’Afrique : Congo, Burkina Fasso, Niger, Guinée. 7.5.13

« Compagnie 3 D Archives pour Créations & Récréations Familiales » Blog Familial (13) Marseille 3e – 7.5.13

.

avril 2013

Crèche Babyloup

  • Babyloup, chronique de Caroline Esiacheff sur radio France Culture, le 27.3.13. Celle-ci est l’auteure de la post-face d’un ouvrage sur Babyloup. 5.4.13

  • « Crèche Babyloup : Liberté de Conscience« , www.ufal.fr & www.ufal.info, communiqué de l’UFAL rédigé par la Commission Laïcité, dont le juriste Charles Arambourou. 23.313

  • « Babyloup, histoire d’un combat« , Dupraz  Luce, préface de Élisabeth Badinter, postface de Caroline Eliacheff, éd. Erès 3.13, coll. 1001 BB n° 125 [collection dirigée par Patrick Ben Soussan (bensoussanp@marseille.fnclcc.fr], 13 €, 280 pp. ISBN 978-2-7492-3194-5, « Propos de l’éditeur : «L’histoire de Baby-Loup nous concerne tous, hommes et femmes qui avons des enfants, hommes et femmes politiques, hommes et femmes qui aspirons à vivre ensemble quelles que soient les difficultés sociales, économiques ou familiales que nous rencontrons. Parce que Baby-Loup met en oeuvre simultanément deux types d’action, l’accueil des enfants en fonction des besoins de parents, notamment de ceux qui, de plus en plus nombreux, ont des horaires décalés, et la formation professionnelle de femmes qui, du fait de leur âge, de leur situation familiale et de leur faible niveau scolaire, n’entrent pas dans les critères classiques de réinsertion, cette institution concentre en un même lieu les contradictions de la société française, les lâchetés des uns, le courage et la détermination des autres. » Caroline Eliacheff. Luce Dupraz retrace le combat pour l’affirmation de la laïcité de cette structure atypique implantée dans le quartier de La Noé à Chanteloup-les-Vignes en banlieue parisienne et qui accueille enfants et familles, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Défendre Baby-Loup, c’est défendre une certaine idée de la république, de l’intégration ; c’est défendre une certaine idée du « vivre-ensemble » ; c’est défendre et garantir l’émancipation des femmes. Agrégée d’histoire, Luce Dupraz est personne qualifiée à la Commission départementale d’accueil des jeunes enfants du département du Rhône, expert sur les formes nouvelles d’accueil de la petite enfance et de l’éveil culturel du jeune enfant, ancienne présidente de l’Agence « Quand les livres relient ». » 12.4.13.

.

  • « Pierre-Antoine Antonelle, né le 17 juin 1747 à Arles où il est mort le 26 novembre 1817, est un officier, journaliste et homme politique français. Aristocrate, il défendit les idées de la Révolution, d’abord à Arles, puis en Provence et à Paris. (…) D’origine aristocratique, il n’en est pas moins le chef des Monnaidiers (partisans de la Révolution et premier maire élu de la ville1. Lors de son mandat, entre février 1790 et septembre 1791, il s’oppose dans la cité à l’archevêque Monseigneur du Lau et à ses partisans, les Chiffonistes. Le 23 décembre 1790, assisté d’un ancien procureur royal devenu officier municipal, Ripert, il exécute le décret du 12 juillet en expulsant de Saint-Trophime les chanoines récalcitrants. (…) Auteur d’un Catéchisme du tiers état en 1789 et d’un grand nombre d’écrits et de pamphlets de circonstance, il est élu le 30 août 1791 député des Bouches-du-Rhône avec 370 voix sur 598 votants à l’Assemblée législative, dont il devient secrétaire la même année ; il s’illustre par son radicalisme et son anticléricalisme. (…) », extrait de la fiche Wikipédia. 30.4.13
  •  » « Mariage pour tous », la filiation en question. L’assemblée nationale votera demain un projet de loi qui modifie profondément le droit français en matière de filiation. Un dossier de trois pages (p. 2 à 4) ».(…) » 11.2.13 la Croix. 12.4.13

  • « L’islam Faits et Mythes. Jihad, Voile, Charia… Ce que disent les textes« , « Avec Hocine Benkheira, jacqueline Chabbi, Eric Geoffroy, Henry Laurens, Tareq Oubrou… » Le Point Références « L 13819 – 44 », mars-avril 2013, 132 pp. 6,90 € (Librairie le Poivre d’Ane 04 Manosque, avril 2013). 12.4.13

  • « Ma République se meurt » Bougrad Jeannette, éd. Grasset 1.13. Propos de l’éditeur : « Jeannette Bougrab est une femme insoumise. Athée dans une famille de musulmans, fille d’ouvriers immigrés devenue maître des requêtes au Conseil d’Etat, ministre passionnée dans un gouvernement conformiste, elle a transgressé les règles pour honorer celle à qui elle doit tout : la République Française. Mais que sont devenus nos institutions et nos principes fondamentaux dans une société où règnent les inégalités et les discriminations, où le communautarisme religieux menace, et où la laïcité, l’école et l’armée, sont en danger ? En nous entraînant dans les coulisses du pouvoir, elle nous donne à voir l’envers d’une France fissurée. Analyse d’une société fragile, confessions d’une femme atypique, ce témoignage est surtout un manifeste où le politique retrouve un visage humain. Née à Châteauroux en 1973, Jeannette Bougrab est une femme politique française. Docteur en droit public à la Sorbonne, et maître des requêtes au Conseil d’Etat, elle fut secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Jeunesse et de la vie associative et présidente de la HALDE. Elle est aujourd’hui associée dans le cabinet d’avocats Mayer Brown.« . Interview sur la télé France 24. 12.4.13

  • « Free Le Banc d’Essai Vérité« , « une enquête sur les dangers, réels ou supposés, des ondes électromagnétiques », « Batvox, le logiciel qui a fait tomber Cahuzac » in 01net  n° 771, 4.4.13, 3 €, 124 pp. 12.4.13

  • « La Vie de Mahomet. 1e partie « Les Débuts d’un Prophète » Charb (dessin), Zineb (textes) Charlie-hebdo hors-série n° 8H « L 14092 », 6 €, 66 pp. 12.4.13

  • « Les Pays-Bas inventent le « Loft Story » catho. Pour l’édition 2013 de son émission « A la recherche de Dieu », la chaîne de télévision protestante néerlandaise a conduit cinq personnalités médiatiques des Pays-Bas à suivre une retraite en silence (…) » 11.2.13 la Croix. 12.4.13

  • « « Les aventures véridiques de Jean Meslier (1664-1729) Curé, athée, et révolutionnaire » » Thierry Guilabert, éditions Libertaires. « Préface de Michel Onfray : Au début de l’été 1729 disparut, dans le plus grand secret, un prêtre ardennais répondant au nom de Jean Meslier, exerçant depuis quarante ans dans la même paroisse. Son décès ne fut pas inscrit dans le registre paroissial. Son corps fut inhumé hors de la terre consacrée de l’Église (…) » 11.4.13

  • « Elle a fait condamner l’Opus Dei ». « Pour la première fois dans son histoire, l’Opus Dei a été condamné par la justice. Catherine Tissier et son avocat Maître Rodolphe Bosselut ont gagné en appel, le 26 mars 2013 (Cf : communiqué de l’avocat). Une victoire mondiale après douze ans d’âpres combats contre cette organisation de l’église catholique romaine, fondée par le prêtre espagnol de Balaguer, en 1928. (…) Isabelle Léouffre – Parismatch.com, 4.4.13 ». 8.4.13

mars 2013

  • « L’anarchie est la plus haute expression de l’ordre » (attribué à Elisée Reclus, par Oraison Electronique (04), 6.3.13). 13.3.13
  • « Ethique & Politique dans l’Oeuvre Non-Romanesque de Jean Giono« , mémoire de DEA de Minarik Franck (direction de Mlle Lise Queffelec), Université Stendhal Grenoble III (38), 1992 , 85 pp. – Le 3.3.13, rencontre à Gap (05). 10 & 12.3.13
  • « On en voit qui mettent leur orgueil à se sentir blasés, comme si l’impuissance d’admirer, de jouïr et d’être heureux constituait un grand mérite » [attribué à Elisée Reclus par 0raison Electronique (04), 11.3.12]

    .

février 2013

.

janvier 2013

  • Baby-Loup, histoire d’un combat, Dupraz Luce, éd. Erès 2012, 1001 bb n° 125, 280 ppp. 13 €, ISBN 978-2-7492-3194-5, collection dirigée par Patrick Ben Soussan (bensoussanp@marseille.fnclcc.fr). Article Journal des 2 RivesBlog BabyLoupPrésentation de la crèche sur le site de la ville. 31.1.13

  • Provence des campanilles, Sved Etienne, éd. Sved 1971, 3e éd. 8.81, coll. Pleine lumière, 192 pp. – Allemagne-en-Provence [Alpes-de-Haute-Provence], pp. 116 (photo N&B) et 143 (croquis : « La cloche de la tour de la mairie servant de timbre à l’horloge, date 1666 ; elle est signée de trois petites marques de son fondeur : une cloche cantonnée des initiales H. et R., le tout dans un rectangle. G.M.C. »). 31.1.13

Plasticiens de la région de Forcalquier : Marianne MorucciMichel Schmid. 4.1.12

.