3 Questions Laïques. Réponses de Tous Capables Gap

Réponses de la liste « Tous Capables« , Gap (Ensemble – Front de Gauche, dirigée par Jean-Claude Eyraud), par Delphine Defrade, 21.3.14, à 9 h 19

« Laïcité l’Observatoire PACA interpelle aujourd’hui les candidats des plus grandes villes : Manosque, Digne-les-Bains, Gap ou encore Briançon, pour les Alpes du Sud. « Les candidats doivent se poser les bonnes questions. C’est bien d’avoir des programmes où les candidats marquent le mot « laïcité », mais il faut après se rendre compte de ce que veut dire ce mot », explique Philippe Isnard, président de l’Observatoire de la Laïcité PACA, interrogé par la radio Alpes 1. « Il faut expliquer en toute tolérance, car il est important de faire référence à ce qui existe déjà, pour que les lois et les chartes soient appliquées », précise M. Isnard. Les candidats pour le 1er tour des élections municipales sont invités à répondre à ces trois questions :

1 – Comment définissez-vous la Laïcité ?

La laïcité correspond à la séparation du religieux de l’Etat. Ceci engendre une législation nationale qui ne se base pas sur des critères religieux ; les 3 pouvoirs, exécutif, législatif et judiciaire sont déconnectés de toute référence et de tout lien avec le religieux.

La laïcité est un des piliers du fondement du vivre ensemble que promeut et veut renforcer la liste que je mène. La laïcité ne doit pas être perçue comme coercitive. Il est important de rappeler qu’elle ne se veut pas excluante mais incluante afin de renforcer un socle de valeurs communes à tous les habitants du pays (ou de la ville pour Gap).

2 – Comment appliquer la laïcité dans la commune et l’intercommunalité ? (lieux de culte, écoles privées, cantines, hôpitaux, maisons de retraites, et toutes les représentations publiques et tous les services publics…)

Faire appliquer la laïcité au sein des structures publiques est une obligation légale que nous ferons respecter. Dans les écoles privées, nous veillerons aussi au respect de la législation selon nos prérogatives, d’autant que ces structures perçoivent un financement public de la commune.

3 – Connaissez-vous les lois, les règlements, les chartes concernant la laïcité (Charte de la laïcité dans les services publics, Charte de la laïcité à l’école, Circulaire laïcité dans les hôpitaux, loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, loi de 2004 interdisant les signes religieux à l’école…) ?

Je me tiens au courant des lois promulguées et des évolutions législatives si il y en a. Je veillerai en tant que Maire à ce que la loi soit appliquée dans les services municipaux tout en expliquant si nécessaire l’importance du respect de la laïcité dans les services rendus au public. »